Curiosités

PARIS « LA PLACE DES VOSGES »

10 septembre 2016
DANS LE MARAIS - MALLE ETHNIK - KONGOSSA

Profitons de l’été indien qui s’éternise à Paris pour faire une petite balade de la rue des Francs Bourgeois jusqu’à la très Royale place des Vosges.

Un quartier emblématique du Paris du Moyen-Âge, de la Renaissance et du début du XVIIème siècle : le Marais, sur la rive droite de la Seine.

La rue doit son nom à une « maison d’aumône » qui s’y trouvait à partir de 1334. Ses occupants étaient appelés «francs bourgeois», il s’agissait de personnes exemptés de taxes car étant miséreux. En effet en latin puis en vieux français une « ville franche », voulait dire une ville libre de taxes seigneuriales. Le « bourgeois », rappelons-le, est au Moyen-Âge un habitant d’un «bourg», aujourd’hui on dirait ville. Nos francs-bourgeois trouvaient refuge dans ces maisons d’aumônes dans cette rue qui longeait en partie la muraille édifiée par Philippe-Auguste pour ceindre Paris.

DANS LE MARAIS - 2 - MALLE ETHNIK

LES DÉCORS

C’était donc une rue dans un quartier populaire à l’extérieur de Paris à cette époque dont on peut retrouver témoignage par la présence d’anciens commerces de bouche comme des pâtisseries, boucheries ou autres aux n°7, n°23 ou n°36 notamment. Les anciens décors extérieurs de ces commerces ont été conservés et servent de cadre de charme pour des boutiques de mode de nos jours.

Cette rue est en effet un des hauts lieux du shopping parisien avec des boutiques haut de gamme qui offrent l’avantage d’être ouvertes aussi le dimanche. Et, évidemment, grâce son cadre enchanteur car elle est bordée des deux côtés de magnifiques hôtels particuliers ayant vu le jour au XVIIème siècle.

En effet la proximité de la place des Vosges a attiré un certain nombre de nobles qui trouvait là du «terrain à bâtir» à l’extérieur des remparts pour y édifier leurs demeures somptueuses.

Madame de Sévigné vécut une vingtaine d’années dans l’un de ces hôtels particuliers lorsqu’elle n’était pas à la Cour. Ce très bel hôtel particulier, exemple d’architecture de la Renaissance remanié par Mansart au XVIIème, abrite de nos jours le musée Carnavalet consacré à l’histoire de Paris.

L’HISTOIRE

« C’est le coup de lance de Montgomery qui a crée la place des Vosges »

Victor Hugo.

Elle doit son existence à Henri IV et elle se situe à l’emplacement du palais des Tournelles, une résidence royale construite en 1388 mais détruite sur ordre de Catherine de Médicis en 1563 suite au malencontreux tournoi qui coûta la vie à son époux Henri II en 1559.

Pour la première fois dans l’histoire de Paris un souci d’urbanisme présida à la construction de cette place. De style Renaissance, cette place est d’une ordonnance parfaite, son plan est quasiment carré, 127 mètres sur 140 de côté entouré d’une quarantaine de pavillons sur arcades (36 exactement). Sa construction fut achevée sous Louis XIII et le jardin central n’existait pas à cette époque. Cet espace libre était utilisé pour des fêtes et tournois jusqu’en 1670 date à laquelle un jardin public est créé.

Sous les élégantes arcades, ont peut trouver des galeries de peintures, boutiques de créateurs, antiquaires et de bonnes adresses gastronomiques.

Je vous recommande une pause gourmande dans un charmant salon de thé, Carette. L’une des plus jolies pâtisserie de Paris, juste en face de la Place. Le cadre est magnifique avec une terrasse et une avant-salle sous les voûtes de briques et de pierres typiques caractéristique de la Place des Vosges. Un intérieur XVIIIè avec une vue sur les cours intérieurs des hôtels particuliers voisins.

Une institution parisienne, où l’on peut entre autre déguster de délicieux macarons, de viennoiseries et pâtisseries créatives pour se remettre d’une séance de shopping de la rue des Francs Bourgeois.

On terminera par une visite gratuite de la maison de Victor Hugo au n° 6 de la Place ou d’un voyage dans le temps au Musée du Carnavalet pour les passionnés de l’Histoire de Paris.

You Might Also Like